Foire aux questions

Découvrez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les éditeurs d'outils.

 

A quelle échelle géographique le label Comifer s’applique-t-il ?

 

La démarche est mise en œuvre à l'échelle régionale (ancienne région administrative) et une attestation par région sera délivrée à l'éditeur.

Le label ne peut être attribué qu’aux régions pour lesquels des Cas types régionaux ont été déterminés par les GREN. A savoir à ce jour :

Alsace, Aquitaine, Auvergne, Basse Normandie, Bourgogne, Champagne Ardenne, Franche-Comté, Haute Normandie, Ile de France, Lorraine, Midi Pyrénées, Nord Pas-de-Calais, Pays de la Loire, Picardie.

Quels sont les outils concernés par le label du COMIFER ?

Les outils concernés sont ceux qui calculent des doses prévisionnelles d'azote à partir de la méthode du bilan prévisionnel pour les grandes cultures annuelles et les prairies, qu’il s’agisse de logiciel, d’application web, de tableur ou encore de grille papier.

On considère qu'un outil est la combinaison d'un moteur de calcul, d'un paramétrage et d'un langage de programmation.

 

Avec quelle version de l'outil l'éditeur doit-il réaliser les calculs de dose pour les cas-types régionaux ?

L’éditeur doit effectuer les calculs avec la même version d’outils que celle pour laquelle il a demandé la labellisation

 

Dans les cas-types, quel objectif de teneur en protéines l'éditeur doit-il retenir pour les blés tendres ?

L’objectif de teneur en protéines des blés tendres n’est pas une variable qui a été prise en compte lors de la conception des cas-types en 2015. On considère dans les cas-types que l’objectif de teneur en protéines est de 11.5% pour les blés panifiables et qu’il n’y a pas d’objectif particulier pour les blés fourragers.

Comment est-ce que je récupère les cas types régionaux ?

Les cas types régionaux sont envoyés à l’éditeur dès la réception de la demande de labellisation.

Quel impact de la fusion des régions et des changements de calcul des arrêtés référentiels régionaux ?

Le label a pour objectif de garantir que chaque outil, pour lequel une demande a été faite, respecte les principes du Comifer.

Le changement des calculs des Arrêtés référentiels régionaux n’impacte pas cette vérification.

Cependant cela peut avoir un impact dans le cas de l’inter comparaison des outils à l’échelle régionale. Les nouveaux calculs des arrêtés référentiels régionaux  seront pris en compte lorsque les GREN auront recalculé les résultats.

L’inter comparaison sera donc faite avec les résultats disponibles cette année, et il sera bien spécifié dans chaque rapport quelles ont été les références prises.


  Contact : Marie de Bandt (m.debandt@comifer.fr)